Un drole de genocide !

Quand les chiffres parlent tout seul :

Les Palestiniens qui crient au « génocide » de leur peuple ont été évidemment comblés d’aise par la déclaration du Pape lors de sa visite à Bethlehem affirmant: « …La terre du Ressuscité mis à fer et feu… une occupation (israélienne) qui se transforme en extermination (des Palestiniens) ».

Les Juifs d’Europe ont subi un génocide, les Arméniens ont subi un génocide,les Cambodgiens ont subi un génocide, les Tutsis ont subi un génocide, voilà que les Palestiniens prétendent également subir un génocide.

Voyons un peu les résultats de ces génocides.

Les Juifs d’Europe ont subi un génocide, les Arméniens ont subi un génocide,
les Cambodgiens ont subi un génocide, les Tutsis ont subi un génocide,
les Palestiniens sont occupés à subir un génocide.

- Les Juifs d’Europe avant le génocide étaient 12 millions,
après le génocide, ils étaient 6 millions.

- Les Arméniens, avant étaient trois millions,
après un million et demi,

- Les Cambodgiens avant quatre millions et demi,
après trois.

- Les Tutsis avant étaient un million et demi,
après un demi million.

- Les Palestiniens avant le génocide étaient un million deux cent mille.
Aujourd’hui après soixante ans de génocide ininterrompu, d’extermination
ils sont un peu plus que dix millions :
- deux et demi en Cisjordanie,
- un et demi à Gaza,
- 1,3 en Israël
- et à peu près cinq millions de réfugiés.
Curieux non ?

Les conseillers du Pape sont-ils conscients de cette realité ?

Un drole de genocide ! dans Libre pensee palestinian_pieta__ben_heine_

Dr Zvi Tenney



Et si le probleme palestinien n’était qu’une subtile supercherie ?

Brillante analyse qui eclaire sur la strategie adoptee par les arabes contre israel. Important pour comprendre toute la subtilite et le niveau de manipulation des ennemis d’Israel qui refusent toujours son existence.
Quand la notion de nation palestinienne n’interesse que les non interresses…

Et si le probleme palestinien n’était qu’une subtile supercherie ? dans Libre pensee Islam_Will_dominate_World_lCdR1fuFCKiu

L’avènement de l’Etat palestinien est entré dans le champ des perspectives probables, accompagné d’un consensus si unanime que la mise en doute de sa légitimité s’accompagne d’un cortège de fatalités inéluctables. Il faudra bien pourtant que survienne le temps d’affronter les vraies questions. Anticipons cette confrontation.
Dès la consultation de manuels d’histoire, on est renvoyé à une donnée profonde et complexe. En effet, le nationalisme palestinien n’apparaît qu’en réaction au sionisme naissant. Avant cette période, nulle part n’est signalée la volonté émancipatrice des Palestiniens. Si vous recherchez sur Internet des sites sur l’histoire de la Palestine, vous constaterez que les trois quarts d’entre eux n’ont rien à dire sur le sujet avant de pouvoir mettre en parallèle les grandes dates de l’histoire du mouvement sioniste.
Nous voici confrontés à une nation qui n’existe qu’en réaction !
Peut-on sérieusement accorder crédit à l’existence affirmée d’une réalité palestinienne, voire d’une culture, si celle-ci se singularise par un silence persistant et n’est amenée à le rompre que… lorsque les Juifs projettent de revenir chez eux ? S’il existait, en effet, une entité palestinienne, elle aurait eu maintes occasions de se manifester, sous l’occupation Ottomane, notamment…Pas seulement sur le plan politique, mais culturel, artistique etc… Connaissez-vous une personnalité palestinienne du XIXème siècle qui parla au nom du peuple palestinien opprimé ?
Quant aux troubles sous la puissance mandataire, il s’agissait d’un rejet des sionistes plutôt que l’expression d’une conscience nationale luttant pour recouvrer sa liberté. Il n’y a pas, me semble t-il, de textes fondateurs de cette conscience palestinienne, pas plus que nous est signalée, avant l’arrivée des sionistes, d’organisations, de structures mises en place pour entretenir cette conscience nationale.
Rappelons-nous qu’il faudra attendre la fin des années 50 pour qu’apparaissent les deux premières organisations nationalistes palestiniennes : le FATAH et le FPLP !
Il semble donc que la Nation Palestinienne naîtra avec les premiers immigrants Juifs…

(suite…)



Antisémitisme, antisionisme, anti-israélisme

19/03/2009

Fin Avril 2009 se réunira la « Durban Review Conference » ou Durban 2, la conférence mondiale des Nations Unies contre le racisme. La précédente conférence de Durban, en Août 2001, avait dégénéré en manifestation de délire antisémite au nom de l’antiracisme et tout indique que cette nouvelle édition ne dérogera pas à la règle. Les défenseurs de ces conférences affirment cependant qu’ils ne font que s’opposer au sionisme et dénoncent l’amalgame qui serait fait, selon eux, entre antisionisme et antisémitisme.

C’est pourquoi il est important de bien préciser les termes et d’éviter les confusions auxquelles les antisémites se prêtent pour influencer les esprits pourtant les moins enclins à la haine antijuive. En théorie, antisionisme et antisémitisme sont effectivement deux concepts distincts. On peut être oppose à l’idée d’une nation juive indépendante sans porter le moindre sentiment d’hostilité aux Juifs. Il existait ainsi un courant qui pensait que le génie juif s’exprimait au sein des Nations qui accueillaient le peuple d’Israël, et que la création d’un Etat juif ferait disparaître cette voix particulière.

(suite…)



L’anti-sionisme n’est-il que haine à l’état pur?

Bien sûr. Il est plus nocif que l’antisémitisme, en menaçant les vies et la paix au Moyen-Orient.
Par Judéa PEARL – Traduction : Marc Brzustowski

15 Mars 2009

En janvier, lors d’un symposium à l’UCLA (orchestré par le Centre d’Etudes sur le Proche-Orient), quatre détracteurs d’Israël, connus de longue date, étaient invités à analyser les conditions des droits de l’homme à Gaza, et ont utilisé cette tribune pour attaquer la légitimité du Sionisme et sa vision d’une solution à deux Etats pour Israël et les Palestiniens.
Ils ont criminalisé l’existence d’Israël, déformé ses motivations profondes et diffamé son caractère, sa naissance et même sa conception. A un certain point, ils ont excité l’assistance par des slogans et aurait notamment scandé « Sionisme égale Nazisme » et pire encore.

(suite…)



ISRAEL OU LE CONCEPT DE DEMESURE, PAR LISE NOËL

Israël ou le concept de démesure

Les Israéliens ont tiré la leçon de son silence, d’autant plus que des voix s’élèvent à nouveau, en Occident et chez les islamistes, pour réclamer l’annihilation des juifs. Que l’on ne s’étonne pas qu’Israël se défende avec l’énergie du désespoir ! Lise Noël
Le Devoir (opinions)
mardi 13 janvier 2009
Comme pour le conflit qui a opposé le Hezbollah libanais et Israël à l’été 2006, les critiques internationales reprennent aujourd’hui l’accusation de riposte démesurée de la part de ce dernier contre le Hamas à Gaza. Sans nuances, on compare le nombre de morts des deux côtés et les moyens militaires dont chacun dispose. Et l’on s’indigne.Deux formes de disproportion sont cependant passées sous silence. La première porte elle-même sur une question de nombre. Il y a dans le monde 1,5 milliard de chrétiens et plus de 1,3 milliard de musulmans. De juifs il ne reste que 13 millions, 13 millions dont environ la moitié vit en Israël et l’autre, dans la diaspora. Six autres millions ont déjà été victimes d’un génocide, soit 78 % des juifs d’Europe. Aujourd’hui, les islamistes reprennent le flambeau de l’antisémitisme, qu’ils soient chiites, comme les dirigeants iraniens, ou sunnites, comme le Hamas dont la charte réclame non seulement la destruction d’Israël, mais la mort de chaque juif de la planète.

(suite…)



« La fin du statut de refugiés du peuple palestinien » par Nonie Darwish


Journaliste palestinienne , qui a habite a Gaza dans les annees 50 , expatriee aux USA
La terrible situation humanitaire dans la Bande de Gaza m’est très pénible à voir parce que j’y ai vécu enfant dans les années 50. Les histoires montrées aux actualités disent que cette condition est uniquement due aux actions militaires et économiques israéliennes contre le Hamas, mais elles évitent d’en expliquer l’origine : 60 ans de politique arabe visant à maintenir le peuple palestinien comme des réfugiés apatrides dans le but de nuire à Israël.

(suite…)



Texte du Dr.Zvi Tenney

Chers Habitants de la Planète terre,

Navré de vous perturber !

Je comprends qu’en ce moment, nous autres, Israéliens, vous irritons.
Il s’avère, en effet, que vous êtes vraiment contrariés, fâchés, voire indignés.
En fait, vous êtes souvent fâchés contre nous.
• Aujourd’hui, c’est pour l’utilisation excessive de la force contre les dirigeants « innocents ! » du Hamas.
• Récemment, c’était pour « la répression brutale des Palestiniens ».
• Avant cela, c’était pour le Liban.
• Avant encore, c’était à cause du bombardement du réacteur nucléaire de Bagdad,
• de la guerre de Kippour
• et de la campagne du Sinaï.
Il s’avère que la victoire des Juifs et, par conséquent, leur survie, vous fâchent énormément.

Naturellement, Chers habitants de la planète Terre,
longtemps avant l’existence de l’Etat d’Israël, nous, membres du peuple juif, vous avons irrités.
• Nous avons irrité le peuple allemand qui a élu Hitler.
• Nous avons irrité le peuple autrichien qui l’a applaudi à son entrée dans Vienne.
• Nous avons irrité un bon nombre de nations d’Europe de l’est, dont les Polonais, Slovaques, Lithuaniens, Ukrainiens, Russes, Hongrois, Roumains.
D’ailleurs, l’ i r r i t a t i o n que nous causons au monde remonte à fort loin dans l’histoire.
• Nous avons irrité les Cosaques de Chmielnicki, qui ont massacré des dizaines de milliers d’entre nous, entre 1848 et 1849.
• Nous avons irrité les Croisés qui, en route pour libérer la Terre Sainte , étaient tellement irrités par les Juifs, qu’ils nous ont massacrés en quantité énorme.
• Nous avons irrité, durant des siècles, une Eglise catholique qui a fait de son mieux pour établir notre parenté par des inquisitions.
• Nous avons irrité l’ennemi juré de l’Eglise, Martin Luther, qui, dans son appel à brûler les synagogues – avec les Juifs à l’intérieur -, a fait preuve d’un remarquable esprit chrétien œcuménique !
Et c’est parce que nous étions fâchés de vous fâcher de la sorte, Chers habitants de la planète Terre, que nous avons décidé de vous quitter, si l’on peut dire, et de créer un Etat juif.

(suite…)



Mohamed Sifaoui

Allez d’urgence consulter le blog de cet homme courageux appele Mohamed Sifaoui.

Mohamed est un arabe musulman qui n’hesite pas, au peril de sa vie, a dire tout haut ce que certains autres n’ont pas le courage de penser.

Mohamed ne cherche jamais a arrondir les angles au detriment de ses opinions, en cela il ne fait pas de politique…

C’est cela un intellectuel !

http://www.mohamed-sifaoui.over-blog.com/.

 



SEA POSITIVO |
CFDT CARREFOUR BASSENS |
Point de vue d'un simple ci... |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | MaYaK se construit
| mémoires
| Ecole de Saint-Rabier