Eurovision: une Palestinienne représentera Israël En duo avec une autre star israélienne.

De quoi s’agit-il?

Israël a cette année sélectionné deux chanteuses pour être représenté au concours de l’Eurovision.

Une est juive, elle s’appelle Achinoam Nini, mais est surtout connue sous le nom de Noa.

Et première dans l’histoire du pays, l’autre est palestinienne. Elle s’appelle Mira Awad. C’est une actrice et une chanteuse reconnue. Les deux femmes ont chanté ensemble lors d’un concert à Paris à l’occasion de l’anniversaire d’Israël.

Tout le monde ne l’accepte pas

Mais en acceptant de représenter Israël, cette Palestinienne s’est faite beaucoup critiquer. Une pétition a même été lancée par des arabes israéliens pour dire que le fait de présenter ces deux chanteuses ne correspondait pas à la réalité du pays, ce qui n’empêche pas les deux chanteuses de préparer quatre chansons, dont l’une sera choisi pour le concours.

« La situation est très déprimante et très complexe actuellement, et nous comprenons que cela puisse être perçu par certaines personnes comme un peu cynique (…) d’envoyer une chanteuse juive aux côtés d’un chanteuse palestinienne » déclare Mira Awad qui a appris sa sélection alors qu’elle regardait à la télé l’offensive israélienne contre la bande de Gaza.

Un des signataires de la pétition, Mohammad Bakri, acteur et réalisateur  célèbre dans le pays, a déclaré : « Je ne veux pas que Mira soit utilisée », . « Ce n’est pas un grand honneur de représenter Israël à l’heure actuelle à l’Eurovision. C’est une honte, selon moi. »

A noter : Israël a gagné trois fois l’Eurovision, deux fois dans les années 70, puis une troisième fois en 1998  avec la chanson « Diva », interprétée par un célèbre transsexuel.

(Source: Yahoo)

 Eurovision: une Palestinienne représentera Israël En duo avec une autre star israélienne. dans Actualites CULT-Israel

Cette annee Israel est representee par un duo : Noa (juive israelienne) et Mira Awad (arabe israelienne).

Depuis ce matin, France 2, chaine « pro-israelienne », comme tout le monde le sait, presente Noa comme juive israelienne et Mira Awad comme « chanteuse palestinienne citoyenne d’Israel », ils interview aussi un acteur presente lui aussi comme « palestinien citoyen d’Israel ».

Quelqu’un connait-il cette nouvelle denomination de palestinien(ne) citoyen d’Israel, quelle est cette nouvelle gymnastique journalistique qui invente des nationalites ?



Les liaisons dangereuses de Dieudonné Mbala Mbala

 

Les liaisons dangereuses de Dieudonné Mbala Mbala dans Actualites faurissssssggg

Le Monde du mercredi 25 février 2009 consacre une pleine page aux « affections » scandaleuse du militant d’extrême droite. Extraits :

« C’est l’histoire d’un humoriste dont les meilleurs amis d’aujourd’hui sont ses pires ennemis d’hier. D’un comique qui, il y a douze ans, s’engageait en politique, à Dreux (Eure), contre Jean-Marie Le Pen, qu’il qualifiait alors de « grand marabout borgne », et qui offre désormais son théâtre à des courants politiques plus radicaux encore que le Front national.

Jadis proche de la gauche alternative, Dieudonné, 43 ans, est devenu une sorte de caisse de résonance pour une frange composite de l’extrême droite française. Ces liaisons dangereuses, il les assume publiquement. L’occasion nous a été donnée de le constater récemment au Théâtre de la Main d’or…

Ce 29 janvier, le spectacle est surtout parmi le public. Tout le gratin négationniste s’est donné rendez-vous, à l’invitation de Robert Faurisson, dont le 80e anniversaire tombait quelques jours plus tôt. Il y a là une petite famille marginalisée de militants qui nient la réalité du génocide des juifs pendant la seconde guerre mondiale et n’apparaissent que très rarement ensemble, compte tenu de l’hostilité qu’ils suscitent. Un carré de places leur a été réservé au pied de la scène à la Main d’or. Le garde du corps personnel de Dieudonné veille à la sécurité de Faurisson. Ses voisins dans la salle sont Serge Thion et Pierre Guillaume, les principaux animateurs du site Internet négationniste Aaargh (Association des anciens amateurs de récits de guerres et d’holocaustes), domicilié à l’étranger et sous le coup d’une interdiction d’accès en France…

Des jeunes plaisantent entre eux. Ils appartiennent à cette partie du public, plutôt masculine et métissée, qui semble ignorer la dimension politique de cette soirée. Pourtant, outre les négationnistes, plusieurs courants de l’extrême droite radicale, qui ont tous en commun un antisémitisme virulent, ont leurs représentants. Il y a là Charles-Alban Schepens, l’un des dirigeants du Renouveau français, un groupuscule « catholique, nationaliste et contre-révolutionnaire », qui se réclame, entre autres, de Charles Maurras, du maréchal Pétain et des Phalanges espagnoles. On remarque aussi des membres du courant « nationaliste révolutionnaire », qui combine idéologie fasciste et anti-impérialisme, ainsi que le patron d’une boutique parisienne réputée dans les milieux skinheads.

Tous ceux-là apprécient comme autant de clins d’oeil les allusions à la Shoah et au pouvoir prêté aux juifs qui parsèment le spectacle. Comme au début de la représentation, quand une voix off demande, étrangement, avant le lever de rideau l’extinction des téléphones portables « en mémoire des victimes de la seconde guerre mondiale ». Une heure et demie plus tard, quand la salle se vide, les plus militants font la queue pour serrer la main de Robert Faurisson, qui restera avec ses alter ego au théâtre pour y souper avec Dieudonné.

Pour l’humoriste et ses amis, il n’y a plus désormais ni gauche ni droite. Il y a le système – comprendre « l’axe américano-sioniste » – et les ennemis du système. D’où l’étrange attelage qui gravite autour de lui : chiites radicaux du Centre Zahra, héritiers de Maurras, quelques jeunes de banlieue et des étudiants membres de l’extrême droite musclée. Ce 29 janvier, la sécurité était assurée par des jeunes gens barbus, habillés à la manière des salafistes… »

Photo : D.R.

Source

http://www.crif.org/index.php?page=articles_display/detail&aid=13938&artyd=5

 



SEA POSITIVO |
CFDT CARREFOUR BASSENS |
Point de vue d'un simple ci... |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | MaYaK se construit
| mémoires
| Ecole de Saint-Rabier