ISRAEL OU LE CONCEPT DE DEMESURE, PAR LISE NOËL

Israël ou le concept de démesure

Les Israéliens ont tiré la leçon de son silence, d’autant plus que des voix s’élèvent à nouveau, en Occident et chez les islamistes, pour réclamer l’annihilation des juifs. Que l’on ne s’étonne pas qu’Israël se défende avec l’énergie du désespoir ! Lise Noël
Le Devoir (opinions)
mardi 13 janvier 2009
Comme pour le conflit qui a opposé le Hezbollah libanais et Israël à l’été 2006, les critiques internationales reprennent aujourd’hui l’accusation de riposte démesurée de la part de ce dernier contre le Hamas à Gaza. Sans nuances, on compare le nombre de morts des deux côtés et les moyens militaires dont chacun dispose. Et l’on s’indigne.Deux formes de disproportion sont cependant passées sous silence. La première porte elle-même sur une question de nombre. Il y a dans le monde 1,5 milliard de chrétiens et plus de 1,3 milliard de musulmans. De juifs il ne reste que 13 millions, 13 millions dont environ la moitié vit en Israël et l’autre, dans la diaspora. Six autres millions ont déjà été victimes d’un génocide, soit 78 % des juifs d’Europe. Aujourd’hui, les islamistes reprennent le flambeau de l’antisémitisme, qu’ils soient chiites, comme les dirigeants iraniens, ou sunnites, comme le Hamas dont la charte réclame non seulement la destruction d’Israël, mais la mort de chaque juif de la planète.

(suite…)



SEA POSITIVO |
CFDT CARREFOUR BASSENS |
Point de vue d'un simple ci... |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | MaYaK se construit
| mémoires
| Ecole de Saint-Rabier